Un cahier de dessins amusant…

 

 

 

Fannie savait très bien dessiner, et elle ne manquait jamais 

d’idées.  Chaque page de son cahier de dessin était couverte 

de personnages amusants, joyeux et colorés.  Ici,  son 

ours Brunet prenait le thé avec sa poupée Nicolette 

et son pantin Tino, là son baigneur, couché dans son berceau,  

agitait joyeusement son biberon.  Plus loin, Fannie s’était 

dessinée elle-même roulant à toute vitesse sur un beau scooter 

dans les allées du parc,  et son petit frère Pierrot 

courait derrière elle pour la rattraper.

 

 

Mais son plus beau dessin représentait la princesse Amandine 

en compagnie du roi Coco. Pierrot n’était pas aussi doué 

que sa sœur et cela le rendait malheureux.  Il s’était 

habitué à recopier les dessins de Fannie,  parce qu’il n’avait 

jamais d’idées.  Mais un jour, Fannie en eut assez.  

Elle lui confisqua son cahier et lui dit : 

 

« Je ne veux plus que tu me copies! »

 

 

Pierrot, resté seul devant sa feuille, éclata en sanglots.  
Fannie commença un nouveau cahier avec tous les animaux 
qu'elle venait de voir au zoo: le gros éléphants, la girafe 
au long cou, les singes farceurs et bien d'autres.

 

 

À la nuit tombée, alors que Fannie et son frère dormaient à 

poings fermés, voici ce qui arriva :  la princesse Amandine réveilla tous les personnages dessinés par Fannie et leur dit :

 

 

« C’est trop injuste pour Pierrot.  Je propose que nous changions tous de cahier.  Glissons-nous dans celui de Pierrot.  Fannie n’aura aucun mal à dessiner de nouveaux personnages.

D’accord ! » répondirent les figurines.

 

 

La Fannie du scooter, la poupée Nicolette et le baigneur 

refusèrent mais les autres finirent par les décider.  Alors, 

ils commencèrent à changer de cahier.  L’ours Brunet prit la tête d’une joyeuse farandole.  Le gros roi Coco nourrissait les 

singes avec un régime de bananes.  Le baigneur voulait 

être bercé par la reine Fildefer.  

Dehors,  le jour se levait déjà.

 

 

Amandine dit à tout le monde de trouver sa place dans le 

cahier de Pierrot.  Les oiseaux commencèrent à chanter 

et tous les personnages durent s’immobiliser.  Quand Fannie 

après le déjeuner ouvrit son cahier,  elle fut stupéfaite.  

Toutes les pages étaient blanches, seule la couronne 

de la princesse Amandine , qu’elle avait oubliée 

en route, était encore là.

 

 

Mais quand Pierrot ouvrit le sien,  il éclata de rire. 

La poupée Nicolette prenait le thé avec trois singes farceurs, 

tandis qu’un quatrième s’était glissé dans le berceau 

du baigneur à côté du pantin Tino.  Sur la page d’en face, 

la reine Fildefer était enfermée dans une cage 

et regardait , furieuse, les visiteurs amusés.  

L’ours Brunet avait bu le biberon du baigneur.

 

 

L’éléphant roulait à toute vitesse en criant aux promeneurs du parc : « Place, place, je ne peux pas m’arrêter!  Le gros roi Coco courait derrière lui, en essayant de l’attraper par la queue. 

Éléphant, attendez-moi, je veux monter, moi aussi ! »

 

 

Mais l’éléphant continuait à un train d’enfer.  Au sommet 

d’un arbre, le perroquet battait des ailes en jacassant.  

Sur une autre page, on voyait Pierrot grimpé à un arbre. 

Il lançait des noix de coco au baigneur.

 

 

Pierrot avait maintenant assez de modèles pour dessiner.  

Il se mit au travail et couvrit complètement tout son cahier.  

Et Fannie ?  Eh bien,  elle se réconcilia avec son frère 

et son cahier est à nouveau rempli !

 

 

Tiré du livre :

« Raconte-moi une histoire ce soir »

 

 

Envoyez...

Retour - Menu

 

             Pour retour à l’accueil, cliquez ici

                                                                                            Fond:  douce Gigi  -  Mise en page:  Tendre-Soleil

                                                     © Tendre-Soleil.com - Tous droits réservés 2004